San Diego

Farniente,

Notre voyage au cœur des USA touche à sa fin, nous en profitons pour nous reposer dans la douce San Diego. Ici, nous sentons très clairement la proximité avec le Mexique voisin (seulement à 25km), la végétation et la chaleur deviennent plus aride. Cela nous pousse à adopté la coutume locale, le FARNIENTE, on pose nos bagages pendant une semaine dans cette ville au-delà du temps.

Mais se la couler douce ne veut pas dire cesser d’explorer, rendez-vous dans l’immense Balboa Park en plein cœur de la ville. D’un seul coup, on est transporté en Espagne, l’architecture des bâtiments et l’aménagement du parc ont des airs d’Alhambra.

Une fois n’est pas coutume, on ne résiste pas à l’envie d’aller au zoo, cela s’est encore soldé par un échec. Voir de nouveau, des animaux en cage, vacillants dans leur enclos et alimenté au prozac n’est décidément pas notre truc.

Downton – Balboa Park

Zoo de San Diego

Pour se changer les idées, direction le centre-ville animé de San Diego. Le Gaslamp Quarter est le quartier historique de la ville, une multitude de bars et de restos internationaux vous tendent les bras, on se sent immédiatement à notre place dans cette ville. Dans le prolongement du centre-ville, se trouve le quartier gay de Hillcrest, il est très agréable de siroter un café en fin d’après-midi, de flâner dans les friperies et de terminer sa soirée dans un restaurant français.

Gaslamp Quarter

Hillcrest

Outre un centre-ville agréable, San Diego, c’est aussi des kilomètres de côte à perte de vue. C’est le paradis des surfeurs et des nageurs, car on peut enfin faire trempette sans risquer l’hypothermie, de plus, assister au coucher de soleil sur le pacifique est toujours un spectacle inoubliable (même si le soleil disparaît à la vitesse grand V).

Ocean Beach

Sunset Cliff

Mission Beach

N’étant pas vraiment féru d’art ecclésiastique, nous nous sommes quand même rendu dans la première mission espagnole de San Diego. Malheureusement, même sa façade d’un blanc immaculé, n’a pu défaire notre sentiment d’avoir perdu 10 $.

Mission San Diego De Alcala

La météo peut être capricieuse certains jours, on en a profité pour visiter le parc de Cabrillo et Coronado Island. Il faut avouer que sous la pluie ça perd de son charme, la vue sur la ville est brumeuse et le pacifique prend une couleur grisâtre.

Cabrillo Park

Coronado Island

Pour nos deux derniers jours, on a profité longuement des plages de la Jolla. Situé à 20 minutes de San Diego, cette petite ville balnéaire à su nous charmer, sable fin et pacifique éclatant furent au RDV. Bref, ce ne fut pas trop difficile de trouver la quiétude dans cette ville.

La Jolla Shores Beach

Torrey Pines National Park