Isla de Ometepe

Bienvenue à bord du Titanic,

Bien qu’il soit improbable de croiser un iceberg sur les eaux nicaraguayennes, le risque de périr en mer est bien présent, pour peu que vous preniez les ferrys pour la Isla de Ometepe. Ces rafiots en bois sont tellement surchargés que la cale (plus précisément, là ou vous prenez place) est remplie d’eau. Néanmoins, notre bateau n’a pas coulé et nous avons bien débarqué sains et saufs sur le port de Moyogalpa. 

Nous resterons 3 nuits sur cette petite île volcanique, juste le temps de la sillonner en long et en large à bord de notre fidèle destrier (ici, un magnifique scooter bordeaux). Le tour de l’île se fait aisément en 1 journée à condition d’être motorisé.

Après un rapide circuit à travers le village (constitué d’une rue principale), direction Punta Jesus Maria, qui offre une vue imparable sur le volcan Concepcion. Puis à quelques kilomètres vers l’est, nous rejoignons la Laguna de Charco Verde véritable havre de paix où l’on se promène dans les jardins paysagers ornant la lagune.

Pour finir cette journée, cap sur la playa Santo Domingo et Ojo de agua, un ensemble de piscines naturelles (malheureusement bétonnées), lieu idéal pour une baignade rafraîchissante et bienfaisante (eau volcanique).

Moyogalpa
Punta Jesus Maria
Laguna Charco Verde
Playa Santo Domingo
Ojo de Agua