Quetzaltenango, Chichicastenango, Nebaj

Un Guatemala authentique,

Pour fuir les hordes touristiques au Guatemala, une seule solution, rouler jusqu’à Quetzaltenango (ou Xela pour les intimes). Ici, les seuls occidentaux que nous avons rencontrés, ne sont là que pour apprendre la langue de Cervantès dans les nombreuses écoles de la ville.

Autant dire que ses deux jours dans la capitale universitaire du pays, nous, on permit de recharger les batteries. Bien que la ville ne soit pas, à proprement parlé, attrayante, il y fait bon vivre entre repos, flânerie et discussion autour d’un café.

Quetzaltenango

Le marché d’artisanat de Chichicastenango est réputé dans tout le Guatemala. On y trouve toutes sortes de tissus, objets de cultes, nourriture et surtout, on n’oublie pas les magnifiques stands de moufles, écharpes ou encore bonnets (que l’on retrouve aussi sur nos étals français), tricotés avec soins par leurs voisins boliviens.

Bref, vous l’aurez compris, l’artisanat présent ici n’est pas plus original qu’ailleurs et ne présente pas plus d’intérêt, mais vous pouvez prétendre à un bon repas typique dans le ventre du marché (enfin si vous parvenez à faire abstraction des odeurs).

Chichicastenango

Avoir un coup de foudre pour le village de Nebaj, est pour ma part du domaine de l’impossible. Aussitôt débarquer de mon bus au milieu d’une fin de marché en sandale, je n’ai eu qu’une envie REPARTIR ILLICO PRESTO. Le village est peu engageant à moins que vous n’y veniez pour y faire du bénévolat dans les ONG locales. Moi qui souhaitais du typique, je ne pouvais mieux tomber. Ici, il n’y a rien sauf les hébergements les moins chers et les nuits les plus froides du Guatemala.

Étrangement, ma première volonté à été vite exaucé par mon tact légendaire. Alors si vous aussi, vous avez envie de fuir au plus vite une destination, je vous livre mon plan d’attaque :

  1. À la question de monsieur, êtes-vous catholique ou évangéliste ? Répondez athée, ainsi, vous pourrez mieux observer l’air interdit et le sang se retirer du visage de votre hôte. Par contre, je vous laisse vous débrouiller avec votre espagnol approximatif pour lui expliquer le principe de laïcité,
  2. Quand madame vous questionne sur son âge dans le cadre de son anniversaire, vieillissez-la, après tout comment deviner qu’elle n’avait que 42 ans (et 9 enfants),
  3. Ah dernier petit conseil pour la route, quand monsieur vous explique très clairement qu’il est pro-maras, vous ne faites pas de détail, vous prenez le premier bus au matin et disparaissez vite, mais alors très vite.
Nebaj

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s